Articles

Affichage des articles du juillet, 2021

Histoire de l'Italie : ép 1 L'Italie primitive

Image
Au -IIe millénaire, la péninsule connait deux vagues migratoires. Au Sud, des populations venant du Proche-Orient débarquent par la mer. Au Nord, des peuples d’Europe centrale traversent les Alpes. Ces populations forment des sociétés urbaines, développant leur propre artisanat. Au -XIIIe siècle, les Phéniciens installent des comptoirs sur les côtes. L’artisanat local emprunte des motifs orientaux. Les Phéniciens introduisent leur alphabet pour faciliter les échanges commerciaux. Au -VIIIe siècle, les Grecs s’installent à leur tour dans le Sud et en Sicile . A cette période, la Grèce connait une vague importante d’émigration. En effet, la population croit et les cadets des familles n’ayant pas accès aux terres sont attirés par les opportunités nouvelles en Italie. Les Grecs fondent de véritables cités. Ils diffusent leur écriture et leur culture, tout en adoptant certaines caractéristiques locales. Ainsi au fil des siècles, une culture spécifique à l’Italie se forge. Au -VIIe sièc

Mont Rushmore

Image
  L’Amérique défilera le long de cette ligne d’horizon Gutzon Borglum   Localisation  : Rapid City, Etats-Unis Date  : 1941 Architecte  : Gutzon Borglum   L’essentiel Le mont Rushmore dans le Dakota du Nord accueille une sculpture monumentale haute de 18 mètres. Elle représente quatre des présidents les plus marquants de l’histoire américaine : George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln, retraçant 150 ans de l’histoire du pays. La montagne porte le nom de Charles Rushmore, avocat new-yorkais qui la remarqua durant une expédition en 1885. Après une série de batailles les États-Unis, conquièrent ce territoire appartenant aux Amérindiens.   En 1923, dans le but de favoriser le tourisme local, l'historien Doane Robinson évoque l’idée de sculpter le mont. Il prend contact avec le sculpteur Gutzon Borglum. Celui-ci travaille sur un projet similaire en Géorgie. Borglum se replie au Dakota, car la roche est plus à même de supporter

Odoacre : le successeur de l’empereur de Rome

Image
  A partir de 330, l’empire est gouverné par plusieurs empereurs : 1 auguste assisté de plusieurs césars. La véritable capitale de l’empire se situe désormais à Constantinople. En 395, la séparation entre Orient et Occident devient effective. Rome perd son statut de capitale politique. Les empereurs d’Occident installent leur palais dans des villes frontalières en fonction des impératifs militaires (Milan, Ravenne, Trèves, Arles…). Le Sénat est relégué à des fonctions de représentations de prestige. Un pouvoir toujours plus grand est accordé aux commandants de l’armée romaine. Certains généraux sont d’origines barbares. C’est le cas du père d’Odoacre. Celui-ci est un guerrier hun qui arrive en Occident pour chercher fortune au sein de l’armée romaine toujours en quête de talents militaires. Odoacre suit la même carrière que son père. Il gravit les échelons par l’entremise du général Oreste. Odoacre sert le général Ricimer pendant le siège de Rome par Anthemius. A partir du Ve siècle,