samedi 2 juin 2018

Les Sudistes refoulés de la Shenandoah



Après Cold Harbor, Ulysse Grant envoie la cavalerie de Philip Sheridan dans la vallée de la Shenandoah. La vallée constitue une source d'approvisionnement de l’armée confédérée. Sheridan doit couper les liaisons ferroviaires entre la vallée et Richmond et prêter main forte à David Hunter harcelé tant par des bandes de francs-tireurs que par la cavalerie de Jubal Early. Ses instructions sont claires : il doit anéantir, ou à défaut expulser de la vallée les Sudistes et détruire toutes les infrastructures utiles à l’ennemi. Early doit menacer Washington, afin de desserrer l’emprise de Grant sur Richmond et Petersburg. Sheridan possède 48.000 hommes contre 20.000 pour Early. Sheridan se dépêche de remonter au Nord. Pris en tenaille à 18km de la capitale fédérale, Early réussit à s’échapper.
  
Début septembre 1864, Sheridan décide de prendre l’initiative. Son plan consiste à concentrer sa poussée principale vers le flanc droit sudiste à Winchester depuis Berryville, afin de couper la ligne de retraite confédérée. Early repère le piège et se replie sur Fisher’s Hill. Sheridan le poursuit. Le 19, les deux camps se livrent à d'intenses combats meurtriers sur les rives de la Opequon Creek. Au terme d’intenses combats très meurtriers, les Fédéraux s’emparent de Winchester en poussant les sudistes à se replier vers le Sud. Cette bataille ouvre à Sheridan la vallée. Au total, les Nordistes perdent environ 5000 hommes contre 3900 pour les Sudistes. Ces pertes ne représentent qu’un huitième des forces de l'Union alors qu'elles s'élèvent au quart des forces confédérées. Sheridan, fidèle à son tempérament agressif, maintient la pression. Dès le lendemain, il fait avancer ses troupes vers les nouvelles positions confédérées. Dans l’après-midi du 22, à Fisher’s Hill, les tuniques bleues enfoncent les positions adverses. Cependant, des pluies diluviennes et la tombée de la nuit les empêchent d'anéantir les Sudistes dans leur retraite. Early s'établit à Harrisonburg pour se réorganiser. Le 25, Sheridan le rejoint. Early refuse le combat de peur d'être anéanti. Il se replie à nouveau vers le Sud à Waynesboro.

Convaincu qu’Early ne peut plus menacer Washington, Sheridan se concentre sur la consolidation de ses positions dans la vallée dans une région pro-sudiste. En effet, suite à l’attaque d’un de ses convois d’approvisionnement, il se rend compte que ses lignes de communications sont trop allongées et peu défendues. Par ailleurs, ses hommes sont tendus, car des bandes de maquisards les harcèlent. Cette tension se répercute sur les populations civiles. Sheridan décide de se rapprocher de ses bases en retournant à Winchester. Sur le trajet, ses cavaliers détruisent toutes les infrastructures et les récoltes. Le général nordiste établit ses forces derrière la Cedar Creek avec la ferme intention de tenir cette ligne défensive. Le 19 octobre, Early profite de l’absence de Sheridan, retenu à Washington, pour lancer une contre attaque sur la Cedar Creek. Apprenant la nouvelle, Sheridan enfourche sa monture, rejoint le champ de bataille et découvre ses unités en pleine débandade. Il reprend ses troupes en main et organise une ligne défensive, avant de lancer une contre-attaque en fin d’après-midi. Les Fédérés enfoncent les rangs sudistes et manquent de peu de les anéantir.

Les deux camps laissent passer l'hiver avant de reprendre les hostilités. Le 27 février 1865, Sheridan met en marche deux divisions de cavalerie, celle du général Thomas Devin, et celle de George Custer, pour dévaster le sud de la vallée. Le 1er mars, ils entrent en contact avec les Sudistes qui se replient sur Waynesboro afin de protéger un point de passage stratégique à travers les Blue Ridge Mountain. Le lendemain, les cavaliers fédéraux passent à l’attaque et enfoncent les positions défensives confédérées, les mettant en déroute complète.
La voie vers Charlottesville est ouverte. Sheridan compte bien l’emprunter pour rejoindre Grant à Petersburg et lancer l’assaut final. Sur leur chemin, les Fédéraux détruisent toutes les ressources et infrastructures qu’ils ne peuvent pas emporter. Ne pouvant plus compter sur la vallée, trop ravagée pour lui fournir des approvisionnements vitaux, Early doit soit la quitter soit vaincre les Nordistes. Il opte donc pour la première solution avec l'accord de Lee qui a besoin du maximum d'hommes pour défendre Richmond.

Le général sudiste se retrouve privé de ressources, notamment alimentaires, dont l'importance s’accroit dans un moment où les effets du blocus se font de plus en plus sentir. Par ailleurs, le général sudiste perd un levier stratégique. Il ne peut plus menacer Washington. Désormais, Grant peut se focaliser entièrement sur Richmond. L'éloignement de la menace rebelle sur la capitale constitue une bonne nouvelle pour Lincoln en pleine période électorale présidentielle. Sa mission accomplie, Sheridan rejoint Petersburg à la fin du mois de mars 1865.

Sources
Texte :
- Mc PHERSON James, La Guerre de Sécession, Robert Laffont, Paris, 1991, 952p.
- KEEGAN John, La Guerre de Sécession, Perrin, Paris, 2013
- DOOM Logan, « La troisième campagne de la vallée de la Shenandoah», 26 décembre 2016,
https://laguerredesecession.wordpress.com/2016/12/26/la-troisieme-campagne-de-la-vallee-de-la-shenandoah/

Image :
http://aufildesmotsetdelhistoire.unblog.fr/2013/10/27/le-19-octobre-1864-la-bataille-de-cedar-creek/

1 commentaire:



  1. Grand spécialsite des travaux occultes et retour d'affection rapide de l'être aimé

    J’ai fait 20 ans d’expérience
    Réussir la ou les autres ont échouées et 100% de résultats sans fin a tout vos souci
    Je suis aussi formidable dans le domaine de porte feuille magique et jeux LOTO
    Avez-vous un problème de mariage?
    Avez-vous des problèmes avec la justice?
    Avez-vous des problèmes avec votre patron?
    Vous vous sentez menacer par votre entourage?
    Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
    Vous avez des problèmes pour accoucher?
    Vous avez des problèmes pour être enceinte?
    Vous vous posez des quese conjoint(e).
    Voudriez-vous que la chance vtions sur les fausses couches?
    Vous voudriez connaitre votre avenir?
    Vous ne satisfassiez pas votrous souri aux jeux et au boulot ?
    Votre patron vient de vous renvoyez du boulot ??
    Votre copain (e) vient de vous quitter ??
    Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
    Vous cherchez un bon boulot..

    voici mes contacte
    Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84
    tel/viber:+229 61 82 42 84
    tel: +229 61 82 42 84
    Email:maitrefade@hotmail.com
    https://maitrefade.wixsite.com/retour-affection

    RépondreSupprimer