mardi 31 mai 2016

Toutankhamon



 Toutankhaton accède au trône en -1327 à l'âge de sept ans. Pharaon de la XVIIIe dynastie, il est le fils   d'Akhenaton et de Néfertiti. Son nom signifie "l'image vivante d'Aton" A la mort de son père, sa sœur Merytaton exerce le pouvoir avec son époux, avant de disparaitre à leur tour. Trop jeune pour gouverner, le pays est entre les mains des hauts dignitaires dont Ay chef de l'administration. Le premier objectif est de faire table rase de la révolution religieuse d'Akhenaton pour se réconcilier avec le peuple et surtout avec le riche clergé d'Amon. Symbole de ce changement Toutankhaton devient Toutankhamon. Les dieux sont à nouveau honorés et les temples restaurés. la ville d' Akhenaton est abandonnée. Thèbes redevient la capitale. Le second objectif est la stabilisation politique à l'étranger. De nombreux vassaux sont tombés sous la coupe des Hittites ou se sont révoltés. La situation s'améliore grâce à des campagnes militaires aux quelles Toutankhamon n'a jamais pris part. Le général Horemheb réorganise l'armée, tandis qu'Ay gère les finances et l'administration du royaume.

 Toutankhamon meurt en -1318, à l'âge de 19 ans du paludisme. Son mariage avec son autre sœur Ânkhésenamon n'engendre pas de descendance. Il était également atteint de la maladie de Köhler. Il s'agit d'une affection détruisant les cellules osseuses. Suite à une fracture de la jambe gauche mal soignée, la gangrène gagna la jambe précipitant la mort.
Son règne a duré une dizaine d'années. Il repose dans la tombe KV62 de la Vallée des rois (KV pour King's Valley). Il s'agit de la tombe originale, ce qui est une chose rare compte-tenu des pillards et des déplacements volontaires de sarcophage. Avec sa petite taille, ses peintures mal réalisées; la KV62 ne ressemble pas à la tombe d'un roi. Toutankhamon n'a pas choisi sa dernière demeure. Il est probable que son décès précoce ait précipité les choses. Il a fallu se rabattre sur une autre tombe et l'aménager en toute hâte. Plusieurs éléments trahissent cet état. Les cartouches ont été modifiés pour écrire le nom de Toutankhamon. Des scanners ont permis la réapparition du nom originel de certains cartouches, à savoir Ankhkheperure. Il pourrait s'agir du nom de règne de Néfertiti ou de celui de Merytaton. Par ailleurs, les statuettes n'arborent pas les traits de Toutankhamon. Les formes du visage, de la poitrine, ainsi que les oreilles percées font davantage penser à une femme. Des statuettes prévues à l'origine pour des princesses ont été réemployées.

Ay lui succède durant quatre années, avant d'être remplacé par Horemheb. Ses successeurs s'empressent d'effacer les traces de son règne. Il n'apparait pas sur la liste officielle des pharaons dans le temple d'Abydos. N'ayant pas une ascendance royale, Horemheb cherche à asseoir sa légitimité en s'attirant les faveurs du clergé d'Amon. Pour ce faire, il prend ses distances avec le règne d'Akhenaton et de son fils. Il inscrit son cartouche dans celui de Toutankhamon et se pose en continuateur du règne du grand-père d'Amenhotep III.

Le jeune pharaon disparait ainsi de l'histoire durant 3300 ans. Le 4 novembre 1922, l'archéologue britannique Howard Carter fouille la vallée des rois. Il découvre une nécropole royale sous les ruines des bâtiments des ouvriers près de la tombe de Ramsès VI. Des escaliers s'enfoncent dans le sol jusqu'à une porte murée et scellée du sceau officiel de Toutankhamon. Dix années seront nécessaires à Carter pour prélever, nettoyer, décrire et ficher tout le mobilier funéraire de cette tombe intacte. N'en déplaise à ses successeurs et au risque d'étonner ses contemporains, le trésor intact de sa tombe et la légende de sa malédiction ont fait de Toutankhamon le pharaon le plus célèbre du monde.

Voir notre article sur la malédiction de Toutnakhamon

 Sources
Texte : « L’énigme Toutankhamon », Les Cahiers de Sciences et Vie, n°160, avril 2016, pp26-87
Image : http://i.f1g.fr/media/figaro/805x453_crop/2016/03/17/XVM7eb67c44-ec36-11e5-9b8d-784eec729756.jpg 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire