jeudi 20 septembre 2012

Les forums impériaux : gloire de Rome et de ses empereurs

Le forum est le cœur de la vie politique, religieuse, économique, social et festive. A travers ce lieu, les citoyens ont conscience d’appartenir à la même communauté.
Du XIII au VIIe siècle av JC, l’espace du forum accueille une nécropole et une route en pierre. Les archéologues ont découvert des tombes et des traces de charrue. Sous la monarchie, des travaux d’assainissement sont entrepris et un égout est construit. La zone s’urbanise avec ses maisons et ses commerces. Les institutions républicaines s’y installent, conférant au forum son rôle politique et en l’érigeant comme centre de Rome.

Jules César émet le projet de réaliser un nouveau complexe monumental au Nord du forum républicain. En -52, les partisans de Clodius brûlent le corps de leur chef venant d’être assassiné. Le bûcher improvisé incendie la Curie. Jules César profite de cet espace libre pour construire un nouveau forum. Il fait construire une vaste place rectangulaire entourée par des portiques à deux nefs. Le temple de Vénus, déesse titulaire des Julii, ferme l’accès au Sud-est. Sur le côté du temple se trouvent les bureaux abritant l’administration de la justice. Une statue équestre de César. se dresse sur la place. Tout en préservant le cadre républicain, il y rédige sa propre histoire en bâtissant une basilique dédiée au Julii. Son assassinat et la guerre civile qui s’en suivit mettent un terme aux aménagements.

En -42, à la veille de la bataille des Philippes contre les césaricides, Octave promet, en cas de victoire, d’élever sur le forum un temple en l’honneur de Mars. Il obtient du Sénat le droit d’ériger sur le forum de César des statues à son effigie. En -29, il érige un temple dédié à Jules César et trois autres symbolisant ses victimes sur Marc Antoine. Devenu empereur sous le nom d’Auguste, il élève, en -18, le milliaire d’or, sur lequel sont gravés les noms des villes de l’Empire. Les distances entre les villes sont calculées à partir de ce monument, faisant de Rome le centre du monde. Le milliaire symbolise également l’axe reliant les hommes aux dieux.
En -2, Auguste inaugure son propre forum sur lequel est bâti le temple de Mars, réalisant ainsi sa promesse prise quarante ans plus tôt. Il s’agit d’une place close avec en son centre une statue d’Auguste sur un char. L’iconographie diffère des modèles républicains. Le socle énumère toutes ses victoires prouvant son rôle de défenseur de la paix. Un accès le relie au forum de César. Les caryatides des portiques représentent les peuples soumis. Les bustes de tous les grands hommes de la République y trônent. Le buste d’Auguste termine la chronologie, montrant de la sorte que le principat est la continuité de l’histoire républicaine. Deux hémicycles latéraux renferment le tribunal du prêteur urbain et celui du prêteur pérégrin.

Le dernier forum impérial est inauguré en 112 par l’empereur Trajan. Le financement provient du butin de la guerre contre les Daces. Réalisé par l’architecte Apollodore de Damas et placé dans le prolongement du forum d’Auguste, le forum de Trajan regroupe toutes les administrations judiciaires. Une basilique, le tribunal, occupe l’emplacement traditionnellement l’espace dédié au temple. Une bibliothèque y est accolée. Le temple est érigé après la mort de Trajan. Ses cendres et celles de son épouse y sont déposées. La colonne trajane représentant les victoires de l’empereur trône au centre du temple.

Les forums impériaux reprennent tous les mêmes thèmes dans leurs programmes iconographiques. La guerre est omniprésente sur les fresques. La guerre amène la paix et l’ordre. Les peuples vaincus sont intégrés à l’empire. Les régions conquises sont pacifiées et prospèrent sous le regard bienveillant des dieux. Ces deux aspects, pacification et prospérité, apparaissent au travers des motifs floraux. Les végétaux symbolisent l’harmonie du monde et l’âge d’or amené par Auguste. Les galeries offrent aux citoyens les visages des hommes illustres de Rome. Les empereurs s’insèrent dans cette lignée, afin de montrer la continuité de l’histoire romaine et se positionnent comme les garants des vertus traditionnelles et des valeurs morales.

Pour l’aristocratie, le forum représente un enjeu de visibilité. Jusqu’au début du IIe siècle av JC, il est possible d’habiter à proximité immédiate du forum. Loger à cet endroit permet de demeurer sous les regards du peuple romain, d’occuper la scène politique et de se mettre en scène avec sa famille et ses clients. Pour  le peuple, le forum est le lieu des revendications et des manifestations.
Sous l’Empire, l’amplification des espaces publics éloigne progressivement les abords du forum. L’empereur écarte toute concurrence politique du cœur de la ville en colonisant et monopolisant cet endroit. Le changement de régime s’accompagne d’un changement des pratiques politiques. Le peuple ne vient plus se plaindre au Sénat ou dans les tribunaux, mais vient à la rencontre de l’empereur dans les représentations collectives que constituent les jeux.

Les forums impériaux, construits de César à Trajan célèbrent la gloire des empereurs, de Rome et de son empire. Ils constituent un modèle repris dans toutes les cités de l’empire.
Après la chute de Rome, les forums ne subissent plus d’importantes modifications et finissent par se dégrader lentement. Les bâtiments sont réutilisés en tant que nécropole. Au IXe siècle, les marbres sont enlevés. Certaines parties sont aménagées en ferme et en terre cultivable. Il faut attendre la fin du XVIe siècle pour que cet espace soit de nouveau urbanisé.

source : romaviva.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire