samedi 5 février 2011

Mais qui est le sphinx ?



Monument emblématique de l’Egypte, le sphinx mesure 73 mètres de long, sur 14 mètres de larges, pour 20 mètres de haut. Il pèse 20.000 tonnes. Il est construit dans un seul bloc. De récentes études ont estimé que la construction du monument a duré trois ans, à raison de dix heures de travail par jour pour cent ouvriers.

Mais de quand date la construction du sphinx ? Les temples présents autour apportent une réponse à ce problème. Face au sphinx, les archéologues ont découvert un temple. Il apparaît évident que ce dernier n’a jamais été achevé. A côté, se situe un second temple baptisé le temple de la vallée de Khephren. Le sol est recouvert d’albâtre. La cour est parsemée de trou destiné à accueillir des statues du pharaon Khephren. Les deux temples sont similaires. Il s’agit du même projet architectural. Ils font partie du même complexe avec la pyramide de Khephren. Par ailleurs, le temple du sphinx, l’épaule du sphinx et la pyramide de Khephren sont alignés lors des équinoxes et respectent parfaitement la course du soleil. Il ne peut s’agir d’une simple coïncidence. Ce phénomène confirme qu’il s’agit bien du même projet et du même constructeur. Les chercheurs en ont déduit que le sphinx date probablement du règne de ce pharaon, c'est-à-dire entre -2520 et -2493.

Deuxième question faisant l’objet de débat chez les archéologues repose sur l’identité du sphinx. Celui-ci possède un corps de lion. Dès lors, il est possible d’y voir la représentation de Routy, le gardien des portes du désert, celles par laquelle le Pharaon passe pour rejoindre le monde des morts. C’est l’une des plus anciennes divinités du panthéon égyptien. La présence d’une tête humaine n’infirme pas cette hypothèse. Il convient souligner que le sphinx est sans nul doute l’une des premières représentations divine possédant une tête humaine sur un corps animal.
Chez les Egyptiens, le lion est un symbole de pouvoir, synonyme de force. Sekhmet déesse à tête de lionne a été envoyée sur terre par Râ, afin de punir les hommes de leur désobéissance en les massacrant. Elle représente la violence et l’ivresse. Il s’agit du pouvoir non contrôlé, celui qui engendre le chaos. A l’inverse, un corps de lion à tête humaine représente le pouvoir maitrisé et intelligent, celui apportant la prospérité. En ce sens, il est clair que le sphinx est le symbole de la royauté égyptienne, s’incarnant dans la personne de pharaon.

Comme le sphinx date probablement du règne de Khephren, c’est probablement lui qui est représenté dans cette monumentale statue. Néanmoins, certains archéologues ont mis en avant le fait que le visage du sphinx est bien différent de celui du pharaon. Le visage carré, la bouche charnue, les yeux globuleux et l’absence de barbe font davantage penser à Khéops. Le problème réside dans le fait que la seule représentation de ce pharaon est une petite statuette de 10 cm conservé au musée du Caire. Faire des comparaisons parait difficile.
De plus d’autres archéologues pensent que le sphinx possédait une barbe, si on s’en réfère à la bosse présente sur le torse. Des fragments de la barbe ont d’ailleurs été découverts au XVIIIe siècle. Seulement, ils ne datent pas de la construction du sphinx. La manière dont ont été sculptés ces fragments, est postérieure d’au moins dix siècles à cette période.

A la fin de l’Ancien Régime (-2200), Thèbes devient la nouvelle capitale. Les pharaons délaissent Memphis et la nécropole de Gizeh. Les pyramides et le sphinx sont peu à peu recouverts par les sables. Un millénaire plus tard à l’avènement du Nouvel Empire, les pharaons réinvestissent Memphis. Ils redécouvrent le sphinx et le désensablent. Une nuit, Thoutmosis IV s’endort entre les pattes du sphinx. Ce dernier lui apparaît en songe et lui demande de l’aide. Le pharaon fait construire un mur pour le protéger du sable. Des traces de peintures de couleur, jaune, rouge et bleue datant de cette période montre également que le monument a été restauré. La tablette des songes relatant le songe de Thoutmosis IV, est un bel exemple de propagande royal. Pour la première fois dans l’histoire de l’Egypte, un pharaon est venu aider et sauver un dieu. Le sphinx n’est plus la représentation du monarque et de son pouvoir. Il devient Harmakhis (Horus dans l’horizon), le gardien du passage vers l’au-delà et le gardien de la nécropole royale.

Si la question de l’identité du sphinx pose encore des problèmes, celle du nez semble avoir été résolue. Il s’agirait d’un acte iconoclaste datant du XIVe siècle. Les habitants de la région continuent de considérer le sphinx comme un dieu et font des offrandes. Un prédicateur musulman issu du soufisme voyageant dans la région, ne tolère pas de tels agissements. Il réunit les habitants devant la statue et ordonne la destruction du nez. Il ridiculise la statue et démontre qu’il ne s’agit pas d’un dieu, mais bien d’une simple statue.


Le sphinx possède une personnalité multiple qui semble avoir évolué avec le temps, à la fois divinité, pharaon, symbole monarchique. Durant l’Antiquité, le sphinx devient un lieu de pèlerinage, jusqu’à ce qu’il soit de nouveau abandonné et ensablé. C’est la raison pour laquelle, Hérodote n’en parle pas dans ses récits. Au Ier siècle ap.JC, les empereurs romains le dessable. Pline l’Ancien peut alors en faire une bonne description. Avec la chute de l’empire romain, il disparaît sous les sables. Seule la tête reste hors du sable. Il n’est dégagé d’une manière définitive qu’au milieu du XXe siècle et renferme encore bien des mystères.

10 commentaires:

  1. la tête du sphinx est un piton dur qui a servi de point de repère pour la construction du paysage mégalithique "akhet", voir
    http://www.archaeometry.org/nefertiti.htm
    Il se réfère au jour le plus long, le coucher de soleil au solstice d'été et non à l'équinoxe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens sur ce site à la recherche de ce que les Humains ou mieux les Terriens d'aujourd'hui peuvent dire de ce qu'il ne savent, ni ne connaissent pas. En effet, tout ce que l'on dit ici sur la construction du "SPHYNX" n'est pas vrai. Vos scientifiques et chercheurs ne font que passer sur des Vérités que jamais leur petite "science" leur dit...Dommage!! Urain,

      Supprimer
  2. Les sphinx étaient représentés par des statues de pierre. Ils incarnaient la puissance souveraine du pharaon et furent d'abord chargés de veiller sur sa nécropole. C'est surtout à partir du Nouvel Empire qu'ils se multiplièrent à l'entrée de la plupart des temples sous la forme de longs alignements de sphinx se faisant face de part et d'autre de la voie d'accès. Avant les visiteurs devait passer devant le Sphinx pour aller voir les pyramides car le Sphinx veiller sur les morts.

    RépondreSupprimer
  3. " en - 30 Marc Aurèle le désable " De qui parle-t-on, puisque l'empereur homonyme vécu au 2è siecle après J-C

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Avec une telle datation, comment expliquer les traces d'érosion laissées par des pluies abondantes sur un plateau désertique depuis des millénaires. De même la tête du sphinx est elle toujours celle d'origine ? Les proportions ne sont pas celles du corps. Elle paraît avoir été retaillée

    RépondreSupprimer
  5. Trop bien pour mon exposé moi j'aime beaucoup le monde de l'histoire et des mitologies grecs. ��������

    RépondreSupprimer
  6. Le Sphinx est vraisemblablement une représentation de Satan. Cela étant, il pourrait avoir eu 3 têtes, dont une de chaque côté, en lieu et place des retombées de la coiffe traditionnelle. Sa longueur originelle approcherait 280m. S’il est une représentation de Satan, le dragon biblique, le cerbère mythologique, il devait être peint en rouge. Je suppose qu’il a été retaillé et que son origine est lointaine, au temps ou les « visiteurs » sont descendus des cieux, pour endoctriner l’humanité à leur religion, attendu que leurs dieux principaux sont justement le soleil et Satan. Une étude approfondie amène forcément à cette conclusion.

    RépondreSupprimer
  7. Pourrions nous avoir vos sources ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. * Si le Sphinx représente le Soleil couchant, alors il représente Khéops ! Puisque j' ai signalé (il y a une quinzaine d' années), que la grande pyramide est orientée (positionnée), au solstice d' Eté à midi !
      C' est dans mon ouvrage ''Le SAVOIR de la TOUR de BABEL'' éditions EDILIVRE, auteur Michel SABATER.
      * Vous serez tout ce que l' on n' ose pas dire, sur les 20 années de mes recherches.
      Cordialement.

      Supprimer