vendredi 20 avril 2012

La Vénus d'Urbino de Titien

Tiziano Vecello, dit Titien en français (1490-1576), est un peintre vénitien. Dès 1510, il est déjà célèbre dans toute la péninsule italienne. Il choisit de travailler pour Venise en échange d’importants avantages en nature. Son talent interpelle les autres princes italiens puis l’empereur Charles Quint, dont il devient le peintre favori. Titien peint de nombreux portraits des grands personnages de son époque, mais également des scènes religieuses. Son œuvre connaît plusieurs étapes. Il emprunte à ses deux maîtres, Giovanni Bellini et Giorgone, les sujets et le style se caractérisant par des formes larges et cernées. Dans les années 1550, Titien travaille davantage sur la lumière et les couleurs, afin de donner davantage de profondeur à ses portraits. Cependant, Titien reste toujours classique dans sa conception d’ensemble et demeure le maître indiscutable de la peinture vénitienne.

Dans cette œuvre de 1538, exposée actuellement à la Galerie des Offices à Florence, Titien représente une femme nue allongée sur un lit dans la chambre d’une villa. Le tableau est une commande du Duc d’Urbino pour sa chambre à coucher. En effet, il est recommandé d'accrocher de beaux nus, dans cette pièce, afin de favoriser la libido la naissance d’enfants au physique privilégié.

Titien s’est très fortement inspiré de la Vénus endormie de Giorgione. A la différence du tableau de son maître, Titien nous donne à voir, une Vénus réveillée. Celle-ci regarde le spectateur dans les yeux et se laisse observer sans la moindre gêne. Seule sa main gauche dissimule son sexe. C’est un spectacle d’une sensualité et d’un érotisme extrême. L’objectif de cette peinture est d’exalter l’acte amoureux.
Néanmoins, certains éléments du tableau viennent contenir cette passion. Le chien endormi au pied de Vénus, symbolise la fidélité. En arrière plan, deux servantes s’affairent autour d’un casone, autrement dit un coffre de mariage contenant les vêtements de la mariée. Cette peinture est destinée à un usage privé et l’acte amoureux ne doit être accompli que dans le cadre du mariage.
Le tableau se découpe en deux parties. Le premier plan confère une sensation d’intimité, aspect renforcé par le rideau noir ou vert foncé. La couleur sombre resserre le regard du spectateur sur la peau blanche et claire de la femme. L’arrière plan aux couleurs plus travaillées, donne une impression de douceur à ce palais vénitien.


Fiche technique
La Vénus d’Urbino de Titien
1538
119*165cm
Galerie des Offices – Florence - Italie
Source image : wikipédia.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire