mardi 8 février 2011

Ramsès II vainqueur à Kadesh?

1274 avant notre ère en Syrie. Ramsès II a 30 ans et règne depuis seulement 4 ans. Le voilà à Kadesh! Bataille héroïque et légendaire. Elle fit du jeune pharaon un dieu vivant. Là, nous racontent les sources égyptiennes, aux portes de la ville, le grand Ramsès reçut les gages de sa puissance du dieu Amon et, s'emparant de ses armes royales, fondit seul sur son char au milieu des armées ennemies – les Hittites - et massacra grand nombre d'entre-eux. Prenant peur, les hommes du souverain Muwattali s'enfuirent, laissant le pharaon contempler le champ de bataille sur une pile de cadavres. Las et fatigué, laissant ses soldats en terminer avec les fuyards, Ramsès porte son regard bienveillant sur les murs de la cité et comprend qu'étant le vainqueur il se comportera en miséricordieux et ne salira plus du sang de ses ennemis ce lieu, théâtre de ses premiers exploits!

Voilà la légende!

De tout son long règne (66 ans), Kadesh est l'acte fondateur du mythe de Ramsès II. Le pharaon, fin politique, va s'en servir pour revenir triomphant en Égypte et asseoir sa suprématie sur ses prédécesseurs. En effet, dans tous les temples, sur les papyrus et sur sa statuaire, le roi va décréter que désormais la légende de Kadesh sera immortalisée comme sa victoire. Le pharaon cherche à influencer la mémoire des hommes. Ramsès II se décrit comme un surhomme qui, malgré le surnombre de ses ennemis et l'absence de renforts, décide à lui seul de l'issue du combat. Est-ce là la vérité?

A évènement remarquable, documentation exceptionnelle! Jamais une bataille n'a été si bien documentée. Trois sources complètes : le Poème du scribe Pentaour, le Bulletin (un recueil de souvenirs de guerre) et chose unique pour l'Antiquité, le traité de paix entre les Hittites et l’Égypte conservé par les deux royaumes sur de précieuses feuilles d'argent. Celui-ci stipule une alliance des deux puissances scellée par le mariage du pharaon avec une princesse royale.

Voici les faits. Voulant la suprématie sur la Syrie, Ramsès comprend qu'il doit faire de la citadelle de Kadesh un avant poste stratégique. Outre les routes commerciales, il s'agit de contenir le grand royaume Hittite ainsi que la jeune puissance Assyrienne. Parti en mai -1274 avec son armée, ne voyant aucun ennemi au loin, Ramsès prend beaucoup d'avance avec un petit corps expéditionnaire laissant le gros de son armée en arrière. Floué par deux bédouins à la solde du roi Muwattali qui lui avaient fait comprendre que les Hittites étaient encore loin, le pharaon comprend trop tard qu'il est en fait tombé dans un piège grossier qui révèle son caractère novice dans l'art de la guerre. L'armée hittite n'est plus très loin et s'apprête à attaquer! Pris de panique, il envoie des messagers prévenir le reste de ses troupes de hâter leur marche.

Le combat commence. Les Hittites prennent vite l'avantage mais ne parviennent pas écraser l'avant-garde égyptienne. De plus, Muwattali, très prétentieux, n'a pas envoyé le gros de ses troupes. Cette erreur, conjuguée à la résistance héroïque des troupes de Ramsès, permet aux renforts égyptiens d'intervenir in extremis et de sauver leur souverain. Les Hittites se replient finalement dans Kadesh. Ramsès, devenu en l'espace de quelques heures plus sage, préfère ne pas éprouver davantage ses troupes contre les remparts de la ville et accepte des pourparlers en vue d'une paix commune.

La légende n'a donc rien à voir avec la réalité. Il y a en fait deux vainqueurs dans ce conflit. Les Hittites d'abord qui conservent Kadesh et ont repoussé les appétits territoriaux de l’Égypte. Enfin, Ramsès II qui sauve sa vie après une erreur stratégique qui aurait pu lui être fatale et qui se servira néanmoins de cette bataille, à grand renfort de propagande, devenant pour l'éternité Ramsès le Grand.

2 commentaires:

  1. impressionnent donc l,armée du pharaon n,a pa vaincu les hittites an cet bataille connue

    RépondreSupprimer