vendredi 5 novembre 2010

La légende du Roi Scorpion

Pharaon légendaire ? Premier grand roi à avoir réuni les deux Egypte sous son autorité ? Le roi Scorpion, plus qu’une légende, est un fantasme préhistorique car il s’agit là d’un homme qui aurait vécu il y a plus de 5000 ans. Ce « fantasme » a une part de vérité puisque les fouilles archéologiques de la nécropole royale d’Abydos ont révélé la tombe d’un homme roi - le corps n’existant plus – dont le mobilier funéraire révéla aux chercheurs des actes de son règne ainsi qu’un fragment de sceptre « Heka » symbole de royauté.


Car, cela est triste, l’existence de cet homme mythique ne tient qu’à de vagues souvenirs d’actes dépassés, en très mauvais état, et à ce fragment de sceptre.


Alors pourquoi Scorpion ? Tous les autres pharaons ne sont connus que par leur nom de règne. Pas lui ! Son nom – s’il a réellement existé – serait Selk et la période protodynastique semble compter beaucoup d’homonymes. Aussi, la tombe du roi scorpion contenait un serekh – encadré surmonté d’un faucon Horus dans lequel on sculptait le nom du roi – dans lequel était figuré un Horus-scorpion creusant un canal au Nil. Et voilà la légende du fameux roi Scorpion est née !!!


Alors qui est-il ce roi Scorpion et qu’a-t-il fait d’extraordinaire pendant son règne ? Je vous vois déjà imaginer d’énormes constructions, de grandes batailles et le rayonnement de l’Egypte sur le monde antique ! Au diable les préjugés ; voici la réalité : l’Egypte en ce temps n’est pas un royaume mais un amoncèlement de chefferies, de petites royautés en quelque sorte. Selk a semble-t-il soumis un certain nombre de chefs tribaux et aurait régné alors sur un assez large territoire comprenant la Haute-Egypte (c’est-à-dire le sud).


A-t-il soumis toute l’Egypte ; a-t-il envahi la Nubie et contrôlé le commerce jusqu’en Palestine ? Cela paraît improbable. Le roi Scorpion a surtout été le précurseur de la fabuleuse réussite du non moins célèbre Narmer, qui lui, et c’est une certitude, a réuni sous son contrôle la Haute et la Basse-Egypte ! Mais laissons ici le doute afin de laisser une aura mythique à ce roi qui malgré tout par sa lointaine existence nous fera encore rêvé pendant longtemps.

3 commentaires:

  1. Selkis est la déesse des scorpions. Je présume que selk veut dire scorpion en égyptien, à moins que le suffixe "is" n'indique du féminin. Dans ce cas là, selk signifierait "roi scorpion" et selkis "reine scopion".

    RépondreSupprimer
  2. Selkis est la traduction grecs de Selket, le féminin égyptien se terminant par -t (symbolisé par une galette de pain)car cette divinité étant féminine
    ex : nefer, nefer-et/ neb, nebet....

    RépondreSupprimer
  3. Apparement il était de peau mélanosé ( noir ) comme tous les premiers rois égyptiens!

    RépondreSupprimer