jeudi 12 août 2010

Une vie de chien... très lointaine.


A quand remonte la domesticité du meilleur ami de l’homme ? Dans la caverne de Kesslerloch dans le canton de Schaffhausen en Suisse, des archéologues avaient découvert en 1873 des fragments de crâne et de dents d'un chien remontant à la préhistoire. Ce n’est qu’en 2009-2010 que de nouveaux chercheurs se sont intéressés à cette ancienne découverte et en ont calculé la date approximative, plus de 14.000 ans !

Il s'agit du plus vieux fossile de chien, c’est à dire un loup clairement domestiqué, jusqu’alors identifié. Un grand fragment de maxillaire a été tout de suite daté de 14.100 à 14.600 ans avant notre ère.



Selon les archéologues, ce fragment de maxillaire doit maintenant être considéré comme la première preuve indiscutable et surtout la plus lointaine de l’existence du chien domestique. Des archéologues belges avaient pourtant annoncé avoir découvert un crâne de chien datant de plus 30.000 ans. Hypothèse très rapidement remise en doute : suivant les chercheurs, les fragments datant de 30000 ans, ressemblent nettement à des ossements de loups.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire