mardi 11 janvier 2011

Nos ancêtres les buveurs de vin.

L’Arménie est le théâtre de grande découverte depuis quelques années. Dans le domaine de la préhistoire, des chercheurs ont découvert l’année dernière une chaussure en cuir parfaitement conservée datant d’au moins 5500 ans. A ce jour c’est la plus ancienne connue en si remarquable état. Alors que les hommes qui vivaient entre Iran et Arménie semblaient déjà d’un très grand intérêt scientifique voilà qu’une unité complète de production de vin datant de 6 100 ans a été découverte dans une caverne en Arménie dans la province de Vayots Dzor près de la frontière iranienne.


Les scientifiques américains se sont précipités – comme à leur habitude - pour annoncer au monde scientifique que cette unité était la plus ancienne au monde connue. Il est vrai que la découverte est intéressante. Parmi les objets mis au jour figurent des pépins de raisin, des restes de raisin pressé, des sarments de vigne atrophiés, un pressoir rudimentaire, une cuve en argile apparemment utilisée pour la fermentation, des tessons de poterie imprégnés de vin, et même une tasse et un bol. Pourtant, il était admis dans le milieu des historiens viticoles que les plus anciennes traces d’activités de production de vin avaient été découvertes en Iran à Hajji Firuz Tepe et dataient d’environ 7000 ans. Les restes de production avaient révélé un mélange d'acide tartrique et de résine. Il y avait donc là le procédé de vinification le plus anciennement attesté.

Toutefois, malgré les controverses, il semble bien que cette région comprise entre l’Arménie et l’Iran, dans les Monts Zagros, soit le théâtre d’évolutions sociales et festives avant les grandes civilisations sumériennes et élamites de la période historique. Les Egyptiens et les Sumériens étaient de grands buveurs de bières; les hommes du Néolithique (9000 – 3300) étaient des buveurs de vin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire