mardi 22 mars 2011

Callixène, la première femme au lit avec Alexandre le Grand

Contrairement à l’idée que l’on pourrait se faire d’un futur héritier au trône comme Alexandre, d’autant plus lorsque l’on sait la réussite qu’il connaîtra dans sa vie future, les premiers complots auxquels doit faire face le jeune homme ne sont ni l’assassinat ou l’empoisonnement, mais des tentatives, pour le moment infructueuses, de lui faire prendre goût au stupre et à la luxure. Ces complots sont préparés minutieusement et demandent une organisation quasi militaire et stratégique, tant ce bougre d’Alexandre est habile à éviter toute « contrainte » qui lui serait imposée. Les compagnons d’Alexandre sont déjà convertis aux orgies et sont également des grands habitués des fêtes au palais de Pella.
La mission élaborée telle une grande bataille ou plus exactement un siège, est fort simple : il faut introduire dans son lit une créature de rêve et … du sexe opposé afin de faire enfin devenir un homme cet Alexandre, du moins sexuellement. Mais la chose n’est pas si simple tant le garçon passe la majeure partie de son temps à occuper son corps et son esprit par des activités qui lui semblent plus nobles et plus vertueuses, comme le sport et la lecture. Il faut donc attendre le bon moment !
Comme lors d’une distribution, les parents et les amis d'Alexandre sélectionnent les meilleures candidates, en éliminent certaines, en font venir d’autres, puis finissent par en choisir une qui fait l’unanimité. L’heureuse élue répond au doux prénom de Callixène et est thessalienne. La belle est une prostituée de renom, à la beauté envoûtante qui aurait pu faire pâlir de jalousie Olympias dans ses jeunes et belles années. Sans doute fait-elle ce métier depuis bien longtemps et son expérience est un atout de poids lorsqu’elle se retrouvera en face du bel Alexandre. Comme toute professionnelle, elle excelle dans l’art de séduire en dansant, en chantant et en vantant les attributs physiques de son client. Afin de le piéger au mieux, Callixène devra attendre Alexandre dans sa propre chambre. Celle-ci est d’ailleurs consciencieusement rangée, décorée, encensée et parfumée afin que les sens du jeune prince soient en parfait éveil et que son corps soit irrésistiblement attiré vers la magnifique créature.
En entrant dans sa chambre, Alexandre remarque immédiatement le rangement et les senteurs douces qui parfument l’air ambiant. Levant les yeux, il la voit. La belle est là, radieuse, envoûtante… si experte. Alexandre sourit à la vue de Callixène car il devine au fond de lui que cette femme n’est pas là par hasard. Étonnamment à l’aise, le jeune macédonien se dirige vers son lit où Callixène l’y attend déjà. Callixène finit enfin par arriver à ses fins: Alexandre se laisse séduire !

Quel complot!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire